France

Bourgogne Franche-Comté

Le Canal des Vosges, d’Epinal à sa jonction avec la Saône à Corre, traverse un décor sylvestre certes magnifique, mais un peu loin de tout... Ensuite, c’est la Petite Saône qui commence à dérouler paresseusement ses méandres au fil de 160 kilomètres et 19 écluses automatisées. Villes et villages se succèdent à un rythme fort agréable permettant de combiner agréablement la navigation proprement dite avec la découverte.
 
A partir d’Auxonne, la Saône prend des airs de véritable fleuve: la vallée s’élargit et le paysage s’adoucit, égrenant quelques villes remarquables: Chalon, Tournus et Mâcon en sont de superbes exemples. Et puis, sur les collines environnantes se trouvent quelques-uns des plus prestigieux vignobles de France, qu’ils soient en appellation «Bourgogne» ou «Mâconnais».
 
Deux affluents de la Saône s’offrent à votre curiosité: le Doubs, partiellement canalisé, permet l’entrée dans un paysage plus abrupt, plus sauvage aussi. Il se fait parfois désirer: au printemps, il n’est pas rare que la navigation soit perturbée par la montée des eaux... mais les joyaux que sont Dole et Besançon méritent largement cette petite prise de risque! Plus au nord, en direction de Montreux-Château, vous apprécierez des panoramas à couper le souffle: les falaises de calcaire blanches surplombant le Doubs, les clochers et moulins francs-comtois, sans oublier une faune et une flore diversifiées.
 
Au peu au sud de Tournus, c’est la Seille qui vous invite: cette petite rivière au charme romantique peut être remontée jusqu’à Louhans, au rythme nonchalant de quatre écluses à manoeuvrer soi-même. Enfin, depuis Chalon, on peut également emprunter le Canal du Centre qui mène à la vallée de la Loire: à son début, il traverse quelques beaux vignobles bourguignons, tels Rully et Santenay, puis commence sa douce ascension vers les anciens pays miniers de Montchanin et Montceau avant de redescendre vers les jolies cités de Paray-le-Monial et Digoin.

LES POINTS FORTS

  • Château de Ray-sur-Saône
  • Dole, patrie de Pasteur
  • Fortifications de Vauban à Besançon
  • Cathédrale de Chalon-sur-Saône
  • Abbaye romane de Tournus
  • Arcades médiévales de Louhans
  • Basilique de Paray-le-Monial
  • Excellente cuisine régionale
  • Baignade et pêche en rivière
  • Région idéale pour familles avec enfants
  • Peu d’écluses sur la Saône
  • Ecluses automatisées sur le Doubs et le Canal du Centre
À ne pas manquer
D'abord, une rivière intimiste...
La Saône est peut-être le plus gros affluent du Rhône, mais dans son cours supérieur, elle se fait toute petite: de Corre (où elle fait sa jonction avec le Canal des Vosges) à Gray, la rivière a timidement creusé son lit dans une vallée toute en rondeurs, entre cultures et pâturages et au fil de petits villages
toujours très accueillants.
… puis un grand fleuve tranquille
En mettant le cap au sud depuis St-Jean-de-Losne, la Saône est non seulement une invitation permanente à la baignade et aux sports nautiques, elle permet aussi à quelques très jolies villes de s’y refléter: Chalon et son très agréable centre piétonnier; Tournus ensuite où il vaut la peine de gravir quelques escaliers pour atteindre une vieille ville riche en vestiges romans; Mâcon enfin, ville-carrefour qui a néanmoins su garder son âme.
Les citadelles de Besançon
Lovée dans un méandre du Doubs, les citadelles construites par Vauban dominent Besançon de toute leur puissance, donnant à la ville une silhouette unique en France. A leurs pieds, un centre-ville généreusement piétonnier où il fait bon se balader.
La Seille, un univers miniature
Naviguer sur la Seille juste après avoir quitté la Saône, cela donne l’impression de changer de dimension: les villages remplacent les villes, les écluses semblent minuscules et la rivière elle-même fait douter qu’on puisse y passer. Et pourtant, les 40 petits kilomètres de la Seille navigable ressemblent à un véritable paradis!
Gastronomie authentique et grands vignobles
Bien sûr, quelques-unes des plus grandes tables de France jalonneront votre croisière... Mais aussi une multitude de petits restaurants qui proposent une magnifique cuisine régionale issue d’un terroir enraciné depuis des siècles. Et si vous empruntez le Canal du Centre depuis Chalon, c’est un peu dans le saint du saint du vignoble bourguignon que vous entrerez: Santenay, Puligny- Montrachet, St-Aubin, Meursault sont à quelques coups de pédale du canal…
En bateau bien sûr, mais aussi à vélo
Une très agréable voie verte longe le Canal du Centre de Chalon à St-Léger-sur- Dheune, ce qui représente une balade d’une quarantaine de kilomètres: à déguster en quelques jours bien sûr, car la tentation de l’écart est à tous les virages.
Les équipages vous en disent plus…

EN BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ

Arlette

Mille merci pour le choix de la pénichette, le parcours et tous les conseils que vous nous avez donnés. Ce fut magnifique. Nous ne savions pas que le beau temps était compris dans le forfait! Une semaine de rêve sur l'eau, dans les ports, dans les villes… 12 personnes sur un bateau, qui se sont entendues comme les doigts de la main, les plus âgés des enfants qui ont pris un plaisir énorme dans les écluses, au cours des amarrages, à tirer les cordes. Encore tous nos remerciements, de la part de notre capitaine et de ses moussaillons.