FAQ
Aucun permis n’est nécessaire pour piloter nos bateaux, à l’exception du Douro au Portugal et d’une petite restriction en Allemagne. Un bateau ne se manœuvre pas comme une simple voiture de location, aussi l’équipage doit-il être composé d’au moins deux adultes et le capitaine doit avoir 18 ans au minimum (21 ans pour la Hongrie, l’Angleterre, l’Ecosse et l’Irlande). Le personnel de notre base nautique vous donnera, en quinze ou vingt minutes le jour de votre départ, toutes les instructions pour que vous deveniez rapidement le «seul maître à bord».
Le «bateau parfait» n’a pas encore été mis à l’eau et c’est peut-être mieux comme cela. Sachez toutefois que la plupart des modèles présentés ont été testés par l’un ou l’autre des membres de notre équipe: ils répondent donc aux critères de qualité et d’entretien auxquels vous êtes en droit de vous attendre. Les plans que nous publions se veulent aussi précis que possible: selon la composition de votre équipage, prêtez attention aux détails (lits simples, doubles, voire superposés), ainsi qu’au nombre de cabinets de toilette. Mais il ne faudra pas nous en vouloir si vous constatez quelques petites différences en vous installant à bord: en matière de construction pour le tourisme fluvial, il n’existe pas encore de séries à la chaîne et chaque unité est toujours un petit peu différente de sa précédente...
Pour chaque bateau, nous indiquons la capacité recommandée ainsi que la capacité maximale. Cette dernière vous informe du nombre maximum de personnes pouvant séjourner sur le bateau, en transformant la banquette du salon pour la nuit, tandis que la capacité recommandée indique le nombre de personnes idéal pour un séjour confortable. Si votre budget vacances le permet, évitez d’occuper toutes les couchettes du bateau: votre confort en sera vraiment accru!

Exemple «4+2»
C’est ainsi qu’un bateau noté «4+2» pourra accueillir idéalement 4 personnes et un maximum de 6 personnes lorsqu’on transforme la banquette du salon pour la nuit.
Nous sommes spécialistes du tourisme fluvial depuis plus de 40 ans! C’est dire qu’au fil de toutes ces années qui ont connu beaucoup d’avancées technologiques, certains types de bateau nous ont séduits beaucoup plus que d’autres. A l’encontre de certains de nos confrères, nos coups de coeur n’ont pas été uniquement accordés aux bateaux les plus récents, les plus sophistiqués, souvent les plus chers. Nous avons gardé une profonde affection pour certains modèles conçus il y a maintenant 15 ou 20 ans: bien entretenus, ils conservent aujourd’hui encore toutes leurs qualités et, aussi, tout leur charme. Nos coups de coeur sont totalement subjectifs: notre seul souhait est que vous en partagiez quelques-uns avec nous!
Toute région, tout pays possède son charme particulier, aussi n’existe-t-il aucun critère de sélection, si ce ne sont vos goûts personnels; pour débuter, on donnera peut-être plus volontiers la préférence à des voies navigables comptant un nombre restreint d’écluses, bien que les manoeuvres soient extrêmement simples et que chacun s’y habitue très vite.
Même si le climat est pour vous une composante importante de la réussite de vos vacances, il faut aussi comprendre que les «conditions idéales» ne sont pas forcément au rendez-vous: du soleil bien sûr, de la chaleur aussi mais pas trop, le tout sans moustiques ni autres insectes... ce cocktail parfait est rarement atteint. Sachez simplement qu’une météo de rêve n’est pas essentielle à ce style de vacances actives: une ou deux journées de pluie ne gâchent pas une semaine de bateau comme elles le feraient d’une semaine à la plage! En raison du changement climatique, certaines régions peuvent subir des problèmes d’approvisionnement en eau et les loueurs peuvent se voir contraints de modifier le lieu de départ si le canal ou la rivière est fermé(e) en raison de manque d’eau ou de crues.
Contrairement à de nombreux autres styles de vacances, les animaux domestiques sont les bienvenus chez nous. La plupart des compagnies limitent le nombre de chiens à deux par bateau et demandent une petite taxe d’entretien que vous réglerez sur place. Vérifiez aussi que les accès à bord de votre bateau correspondent à la taille de votre compagnon à quatre pattes. Les lois vétérinaires de Grande-Bretagne et d’Irlande évoluent... mais lentement! Consultez-nous à ce propos.
Vous avez simplement envie de faire un peu de bateau, histoire de voir à quoi ressemble ce genre de vacances, mais vous ne souhaitez pas vous engager pour une pleine semaine et c’est parfaitement compréhensible. De nombreuses compagnies offrent la possibilité de louer un bateau pour un week-end ou pour une mini-semaine.
L’idée d’une croisière en aller simple est toujours séduisante: on se fixe un but, on ne repasse pas deux fois aux mêmes endroits, et la distance couverte sur la carte de géographie semble deux fois supérieure... Cependant, il faut être conscient qu’une croisière en aller simple est aussi une contrainte, puisque vous devrez arriver à destination au jour et à l’heure prévus, même si l’envie vous prend de musarder en route. C’est pourquoi un équipage débutant privilégiera plus volontiers un itinéraire nécessitant peu d’heures de navigation (une vingtaine d’heures pour une semaine par exemple). Cela implique aussi des coûts supplémentaires (supplément pour croisière aller simple et frais pour récupérer votre véhicule).

Il va de soi qu’un aller simple n’est possible qu’entre bases du même loueur et qu’il doit obligatoirement être réservé au moment de l’inscription. De plus, certaines compagnies n’affectent qu’une petite partie de leur flotte à ces croisières, ce qui limite ainsi votre choix, tant pour les modèles de bateaux que pour les jours de départs.

IMPORTANT
Les compagnies de location se réservent le droit, pour des raisons opérationnelles ou indépendantes de leur volonté, d’inverser le sens de la croisière ou de changer un voyage «aller simple» en «aller-retour». Ces modifications ne pourront en aucun cas être la cause d’une annulation; le supplément demandé sera bien entendu remboursé si la croisière en aller simple était remplacée par un aller-retour.
Au moment de votre inscription définitive, nous vous fournissons une information complète pour vous aider à mieux préparer votre croisière. Cette documentation comprend, entre autres:

• Notre livre de bord: il rassemble sous une forme pratique une somme considérable de renseignements et de «tuyaux» qui seront très utiles à la réussite totale de vos vacances fluviales; ce livre de bord est régulièrement remis à jour et il est constamment amélioré par nos expériences personnelles.

• Le guide nautique: il s’agit d’une carte détaillée de la région que vous allez parcourir et comprenant une foule d’informations pratiques telles qu’écluses, distances, points d’eau, commerces, restaurants, sans oublier la mention de quelques visites à ne pas manquer.

• La fiche d’accès: en quelques pages remises à jour chaque année, tout ce que vous devez savoir pour vous rendre sur l’une ou l’autre de nos bases de départ, ainsi que sur les possibilités d’achats ou de restauration sur place.

À SAVOIR
Nous mettons à profit la période hivernale pour effectuer toutes les mises à jour nécessaires à l’exactitude de vos documents de voyage. En règle générale, ils sont envoyés dès le début du printemps et vous avez ainsi largement le temps de préparer vos vacances! Il est fortement recommandé de lire ces documents avant le départ.
Toutes les compagnies proposent un certain nombre de prestations annexes. Si certaines d’entre elles sont inévitables, d’autres sont entièrement laissées à votre libre appréciation.

Ce qu’il faudra obligatoirement payer sur place
• Le carburant.
• Le supplément pour chien ou autre animal domestique.
• La caution correspondant à la franchise de l’assurance du bateau (le montant de cette caution est variable selon la compagnie et le type de bateau). Cette caution est remboursée en fin de croisière, après contrôle de votre bateau et de ses équipements.

Ce que vous pourriez éventuellement payer sur place
• * La location de vélos, au maximum deux par bateau (vous pouvez aussi emmener les vôtres).
• * Un emplacement pour votre voiture dans un parking clôturé ou un garage fermé.
• Le nettoyage final du bateau si vous renoncez à le faire vous-même.
• L’assurance CDW qui supprime totalement la franchise en cas de dégâts; dans ce cas, vous n’avez pas besoin de verser une caution. Exceptions: Locaboat, Le Boat, Les Canalous, Rendez-vous Fantasia, Silver Line et Carrick Craft chez qui l’assurance CDW réduit le montant de la franchise mais ne la supprime pas entièrement.
• Le forfait «tout compris» qui inclut le carburant, le nettoyage final, un ou deux vélo(s) et parfois aussi l’assurance CDW.
• * Quelques autres prestations variables selon les compagnies: parasols, barbecues, coussins de pont, abonnement wi-fi... la liste n’est pas exhaustive!

* Ces prestations doivent obligatoirement être demandées au moment de la réservation.
En voiture:
Malgré les péages autoroutiers et les inévitables encombrements, la voiture familiale restera le moyen le meilleur marché de rallier votre base de départ. Notre fiche d’accès vous donnera tous les renseignements utiles quant à votre itinéraire.

En train:
Avec les techniques de pointe que sont les TGV, ICE et autres Pendolino, le train est aujourd’hui une alternative incontournable aux embouteillages de réseaux routiers de plus en plus surchargés. Votre fiche d’accès vous indiquera la gare la plus proche de votre base.

En avion:
Pour nos destinations plus lointaines, l’avion sera le moyen le plus rapide de vous rendre à destination. Nous pouvons nous charger de la réservation de votre vol ainsi que du transfert de l’aéroport à votre base nautique en Irlande et en Ecosse.
Chacune de nos bases nautiques dispose de facilités de parcage, sur son propre terrain ou à proximité immédiate; ce service est en général soumis à participation financière. Dans les régions à risque élevé, garages ou parkings clôturés sont proposés. Nos fiches d’accès vous donneront tous renseignements à ce sujet.
Dès votre arrivée à votre base nautique, vous êtes accueillis par notre équipe de réception: dans un premier temps, elle procédera aux formalités administratives, puis vous indiquera l’emplacement de votre bateau sur lequel vous aurez tout loisir de vous installer; une fois les bagages à bord, un mécanicien vous initiera au pilotage du bateau et vous donnera une foule de petits conseils pour le bon déroulement de votre croisière: fonctionnement du frigo, de la cuisinière, du chauffage, de la douche et des WC, tout cela fait aussi partie de la vie à bord.

Pour ces formalités, comptez environ deux heures, mais n’oubliez surtout pas que vous ne serez certainement pas les seuls à avoir réservé un bateau ce jour-là! Lorsque nous indiquons sur nos fiches d’accès que les bateaux sont, par exemple, disponibles entre 14 et 18 heures, n’imaginez surtout pas qu’une installation à bord sera possible à 14 heures précises, car deux ou trois autres familles auront peut-être fait le même pari que vous!

En tous les cas, ne prévoyez jamais de naviguer le jour de votre départ: en règle générale, nos bases sont situées dans un environnement tranquille, souvent assez proche de restaurants sympathiques... Restez zen car après tout, vous êtes en vacances! Et dès le lendemain matin, ce sera à vous de jouer! A vous et à vos enfants, car ils sont souvent les plus remarquables des équipiers.
Lors de votre installation à bord, vérifiez bien qu’il ne manque rien. Côté navigation, vous aurez noté où se trouvent la passerelle, la gaffe et les amarres. Côté vie quotidienne, pensez à l’emplacement des bouteilles de gaz et du réservoir d’eau (ainsi que de son tuyau indispensable pour faire le plein).

Soyez également attentifs lors des explications données à propos du confort à bord: fonctionnement du chauffage ou du rafraîchisseur d’air, de la gazinière, du four, du frigo. Jetez un coup d’oeil sur la vaisselle et la batterie de cuisine: si vous deviez constater qu’il manque quelque chose ou que votre bateau n’est pas tout-à-fait propre (rassurez-vous, c’est très rare), signalez-le immédiatement: lors de votre retour de vacances, il nous sera trop tard pour qu’on puisse y remédier!

En un mot comme en cent, PRENEZ LE TEMPS de bien enregistrer toute la foule d’informations qui vous sera donnée à votre arrivée! Ces quelques minutes supplémentaires seront autant de plaisir gagné pour vos vacances!
Les écluses sont partie intégrante de la vie d’un canal ou d’une rivière canalisée, car ce sont elles qui permettent de franchir des dénivellations quelquefois assez importantes. Passer une écluse est un jeu d’enfant et il ne faut pas vous imaginer que cette manoeuvre soit difficile: seules deux personnes (le pilote et un équipier) sont indispensables au maniement du bateau lors des éclusages.

De plus en plus de voies navigables ont automatisé leurs écluses, c’est-à-dire que vous les actionnez vous-même. Rassurez-vous cependant, la procédure est simple et elle vous sera expliquée lors de la prise en mains de votre bateau. Il reste néanmoins de nombreux canaux où le passage d’une écluse demeure le moment privilégié d’un bavardage avec l’éclusier (ou l’éclusière): ici, on parle pluie et beau temps, on s’inquiète du jour du marché local, on achète un pot de miel ou une bouteille de vin...
S’il est un mot qu’on doit oublier dès qu’on met le pied sur un bateau, c’est bien le terme de «vitesse»! Car en canal, la limitation est en général fixée à 8 km/h tandis que sur les rivières plus larges, la barre est placée entre 10 et 12 km/h... c’est dire que vos étapes quotidiennes ne vont que fort rarement dépasser 30 à 40 kilomètres, voire moins si vous avez choisi une région où les écluses sont nombreuses et où les visites intéressantes sont multiples. Et c’est justement ce retour à la «non vitesse» qui dégagera un sentiment de calme qui ressemble beaucoup à de la sérénité!
En règle générale, on peut s’amarrer pratiquement partout: dans une marina équipée en eau et électricité, au ponton communal d’une petite bourgade ou bien encore en pleine nature! On rencontre toutefois quelques restrictions d’amarrage lorsqu’on navigue en rivière ou sur un lac: dans ce cas, vous devrez vous conformer à la signalisation ainsi qu’aux recommandations données par votre base de départ.
Un bateau habitable est d’une grande complexité: imaginez un seul instant qu’on transpose sur l’eau votre appartement ou votre villa en leur conservant pratiquement toutes leurs commodités! Les pannes ne sont guère fréquentes, mais elles sont une éventualité qu’il faut savoir accepter avec philosophie: dans ce cas, il vous suffit de téléphoner à notre base nautique (un répondeur enregistrera votre appel en-dehors des heures d’ouverture): on vous enverra alors un technicien dans les meilleurs délais... laissez-lui cependant le temps d’arriver jusqu’à votre bateau (cela peut représenter quelques heures de route selon l’endroit où vous vous trouvez) et mettez à profit cette attente involontaire pour jeter un coup d’oeil sur la région qui vous entoure: elle en vaut toujours la peine!

N’essayez jamais de procéder vous-même à une réparation, aussi simple qu’elle puisse paraître: un bateau habitable est une structure très complexe et il est préférable qu’un professionnel s’en occupe. Il est donc impératif de téléphoner au loueur, car ses techniciens sont à votre disposition pour que vos vacances soient une parfaite réussite.

Beaucoup de petits problèmes peuvent être réglés sur place et il ne vous en coûtera qu’un peu de patience. Par contre, si vous attendez votre retour pour nous en faire part, nous ne pourrons rien faire pour régler le débit de l’eau chaude, la défaillance du frigo ou du chauffage!
Après, c’est la fin de votre croisière: on restitue le bateau à sa base nautique, on récupère sa voiture ou l’on prend la direction de l’aéroport... ne dit-on pas que même les meilleures choses ont une fin? Les enfants (mais aussi les adultes) auront quelque peine à quitter ce bateau qui a été leur univers d’une ou plusieurs semaines: on s’y était attaché bien plus qu’à l’anonyme chambre d’hôtel. Et puis, à peine partis, voilà que l’on parle déjà d’y retourner... à bord d’un autre bateau et dans une autre région peut-être, mais à bord d’un bateau! Plus de la moitié de nos clients pense de cette façon et revient presque chaque année à la plus séduisante des formules de vacances. Pourquoi pas vous?